Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
PLANETE-EXCALIBUR

Des Comics en Solde !

27 Juin 2013 , Rédigé par Docteur Fatalis Publié dans #Auto-Promotion

Les soldes ne se limitent pas aux chaussures et aux strings, les lecteurs de comics peuvent aussi en profiter. Pour les soldes, vous avez un choix de plus de 500 titres avec une remise de non pas 5 % mais... 50 % ! Les prix sont sacrifiés, beaucoup sont à moins de 2 € !!! Si vous avez des trous dans la collection des Marvel Icons, Astonishing X-Men, Marvel Heroes, Star Wars Comics Collector, etc... c'est le moment de les combler. Cela se passe uniquement dans la boutique eBay Xcalibur-comiX, il suffit de cliquer ICI !

50 % ? Alors là, je m'enflamme et j'y vole.

Lire la suite

Nouvelle Politique de Panini pour les Couvertures Alternatives

21 Juin 2013 , Rédigé par Docteur Fatalis Publié dans #Billet d'Humeur

Si vous suivez la page Facebook de votre éditeur préféré de comics, vous savez déjà que Panini va proposer certains mois deux couvertures de certaines revues : une distribuée chez les marchands de journaux et une chez les libraires ou les comic-shops (tel votre serviteur). Cela commence dès le mois prochain avec Uncanny Avengers 2 et cela se poursuivra en août avec X-Men 2 et Uncanny Avengers 3. Le net avantage par rapport aux couvertures alternatives dites "Collector" ou "Variant" est que le prix de vente sera identique. Mais comme vous vous en doutez, tel un papy a qui on aurait supprimé ses épisodes de Derrick, je vais encore râler.

Avec la conjoncture actuelle, il est vrai que la situation des kiosques est difficile (quand on sait que Libé annonce une chute des ventes de 40 % !) et l'on peut comprendre l'initiative de Panini de vouloir dynamiser les ventes de ce réseau. Seulement, on peut comprendre aussi la grogne des libraires pour qui la période actuelle est mouvementée également (oui, je prêche aussi pour ma paroisse). En outre, le collectionneur de comics, dans son plaisir de completiste, prend souvent toutes les versions différentes d'un même numéro, je trouve dommage qu'un revendeur spécialisé dans le médium ne puisse proposer TOUTES les versions.

C'est d'autant plus gênant que les abonnés ne pourront pas choisir leur couverture préférée mais le bouquet vient surtout du choix de la couverture d'Uncanny Avengers 3 choisie pour le réseau librairie :

Uncanny-Avengers-1-Skottie-Young-Variant.jpg

Les lecteurs de comics avaient déjà du mal à prouver qu'ils n'étaient pas de simples bobets, mais là, ça va devenir plus difficile. D'un autre côté, vous pouvez la commander chez Excalibur-Comics, ce n'est pas moi qui oserait me moquer (par contre, la gars de chez Panini qui a choisi ça, il a sacrément fumer la liane).

Heureusement, le réseau librairie n'est pas en reste avec une pléthore de "Variant Covers" toutes plus belles les unes que les autres pour l'arrivée de Marvel Now en France.

Lire la suite

Humble Critique de Man of Steel

21 Juin 2013 , Rédigé par Docteur Fatalis Publié dans #Critique

N'y allons pas par quatre chemins : ENFIN !!!

Oui, enfin un vrai film de super-héros. Si comme moi, vous en aviez marre de voir vos personnages favoris pratiquer de l'humour beauf et bas-du-front à tout-va, marre de voir des affrontements cacochymes et expédiés, marre de constater que l'on exploite jamais le potentiel du héros et de son univers... alors dans ce cas, Man of Steel est fait pour vous. Autant l'avouer de suite et en toute objectivité (hé ouais...), Superman enterre Iron Man 3 à tous les niveaux !

SUP VS IM

Homme d'acier contre homme de fer, y'a pas photo ! BOUM !!!

En effet, il faut bien reconnaître que dans tous les précédents opus cinématographiques narrant les origines d'un super-héros, malgré toutes les évidentes qualités que certains pouvaient avoir, il y avait toujours un "ventre mou" qui faisait un peu piquer du nez. Soyons honnête, même le Superman de Richard Donner n'y échappait pas : la séquence "Peux-tu lire dans mes pensées" m'a toujours un peu gêné et ennuyé. Et ce qui surprend avec Man of Steel, c'est justement son rythme ! En à peine trois quarts d'heure, Henry Cavill (parfait dans le rôle au demeurant) est déjà en costume alors que l'on a déjà assister à la destruction de sa planète natale Krypton, à son parcours initiatique à travers le monde et à sa rencontre avec Loïs Lane. Rien que ça !

Alors que que l'on en a déjà pris plein les yeux (la guerre Kryptonnienne, le sauvetage sur la plate-forme pétrolière) et plein le coeur (la séquence du premier vol est belle à en pleurer, les moments avec avec son père adoptif, brièvement mais brillamment interprété par Kevin Costner, sont extrêmement touchants), on embraie sur une succession d'affrontements homériques et de destructions apocalyptiques qui feraient passer le final d'Avengers pour une ballade d'un club du 3eme âge en autocar. On arrive au générique de fin sur les rotules mais heureux !

Avec un tel maelström de combats et de destructions à grande échelle, on pourrait croire que Man of Steel est un film ramollo du bulbe. Non, il n'en est rien. Nous ne sommes pas dans Transformers comme certains s'amusent à le comparer. Il y a un vrai scénario avec d'autres niveaux de lecture et Zack Snyder n'est pas Michael Bay, les scènes d'actions sont lisibles et le montage n'est pas épileptique.

Nous ne sommes pas ici à regarder de simples robots sans âme se foutrent sur la gueule mais sommes face à des Dieux issus de la Mythologie foulant la Terre en des batailles épiques et iconiques (le face à face de Kal El et Zod, tels des gladiateurs dans une arène formée par les ruines de Metropolis, en est le symbole).

Man-of-Steel-Affiche-Finale-France.jpg

Des critiques de ci et de là reprochent au film d'être qu'une succession de scènes d'action. Ce n'est pas faux mais ceci est une fausse impression due à la teneur hautement spectaculaire des combats et de ce fait, la mémoire ne retient que celles-ci en occultant la teneur des scènes plus intimistes. En outre, on est loin, très loin, de la coquille vide d'Iron Man 3 que la sphère des cinéphiles a pourtant encensé (et qui a snobé le Superman de Richard Donner pendant longtemps).

Il y a ici une multitude de thèmes intéressants qui sont abordés. Comme par exemple quand on nous raconte à travers les yeux de Clark Kent les difficultés psychologiques d'être un enfant adopté. En effet, Clark remettra en cause son sacro-saint familiale pour partir à la recherche de ses racines mais une fois qu'il apprendra d'où il vient et de sa raison d'être sur Terre, il retrouvera son équilibre et libérera tout son potentiel. A la fin, il comprendra qu'il est davantage un humain qu'un Kryptonnien, au point qu'il acquerra dans la douleur un des pires défauts de l'humanité, qui ira au-delà de toutes les convictions qu'il s'était fixées.

Bref, Man of Steel est une grosse claque et il est urgent d'aller tendre l'autre joue. Il est encore trop tôt pour dire si le film est un chef d'oeuvre (je ne le pense pas mais seul le recul pourra le dire, le temps est celui qui reste le meilleur juge) et si, comme moi, Christopher Reeve restera pour toujours le visage de Superman, Henry Cavill permet de tourner la page sans en fermer le livre et d'être prêt pour de prochaines aventures dans les cieux de Metropolis !

NOTE PERSONNELLE : 9.0/10 ou 4.5/5 Excellent (oui, je me standardise avec la notation Allociné).

 

 

   


Lire la suite

DC Saga 14 est déjà là ! (et le Hors Série aussi)

18 Juin 2013 , Rédigé par Docteur Fatalis Publié dans #News

Superman ne nous laisse pas le temps de souffler en ce moment ! La sortie de Man of Steel est pour demain et voilà que débarquent DC Saga N°14 (soit 2 semaines après l'arrivée du N°13 !) et DC Saga Hors Série N°1, un spécial Superman comme vous vous en doutiez !

Le tout est accompagné de belles sorties en BD de libraire comme, entre autres, Hit-Girl, Crossed Tome 5, Wolverine l'Intégrale 1992...

Rendez-vous chez votre tenancier : Excalibur-Comics.fr !

 

Lire la suite